Rôle et devoirs du collège

Rôle et Missions

Le collège régional des Instructeurs fédéraux de la Commission Technique Régionale est constitué de cadres licenciés à la F.F.E.S.S.M., du plus haut niveau technique, nommés pour participer aux travaux du collège. Les missions essentielles du collège sont :

  • Conseiller en permanence la C.T.R. et/ou sur demande de cette dernière :
    • Proposer des procédures de déroulement des épreuves des examens fédéraux,
    • Proposer des sujets d'examen pour les brevets de plongeur capacitaire niveau IV, de Moniteur fédéral et de Brevet d’Etat 1 er et 2 ème degré,
    • Emettre un avis sur tout projet technique ou pédagogique débattu en Commission Technique Régionale, à la demande du président de la Commission,
    • Proposer et conduire des recherches en matière d’enseignement de la plongée subaquatique,
    • Emettre un avis sur le mode d'utilisation de certains matériels de plongée et dénoncer des principes de fonctionnement des équipements susceptibles de présenter un risque pour les utilisateurs,
    • Traduire l’environnement de la plongée subaquatique en évolutions techniques et pédagogiques,
    • Constituer des groupes de travail chargés de l'étude de problèmes particuliers,
    • Participer aux différentes activités (stages, examens, et autres) de la compétence de la Commission Technique Régionale,
    • Publier dans toutes revues fédérales nationales ou régionales des articles techniques ou pédagogiques.

Ethique et obligation de réserve

L’instructeur prend l’engagement de respecter la réglementation fédérale nationale et internationale, les textes légaux et réglementaires en vigueur.
Représentant la F.F.E.S.S.M. et la technique de plongée, il est un exemple pour l’ensemble de la jeunesse, des plongeurs et des moniteurs. Il s’engage à respecter l’image de la Fédération et de ses disciplines. Il doit se comporter en toutes circonstances en conformité avec les responsabilités que lui confère sa fonction d’Instructeur Fédéral Régional.
Il s’engage à avoir une conduite dans le respect du savoir-vivre à l’égard de ses pairs et de ses dirigeants et à toujours conserver une attitude de conciliation favorisant la bonne entente et la cohésion. A cet égard, il ne tiendra pas de propos diffamatoires ou calomnieux ni à l’égard d’un de ses pairs, ni à l’égard de ses dirigeants.
Il se doit de respecter les bons usages, la déontologie du sportif de haut niveau, l’image de la Fédération. Il s’interdit de révéler tout élément de nature confidentielle.

-->